L'ile

Banc de sable et de mangrove de 57 km2 près de la rive sud dans l'estuaire du fleuve Casamance à 60 km à l'ouest de Ziguinchor et à 10 km de la mer.

400 à 500 habitants permanents vivent de l'agriculture, de la pêche et du tourisme dans cet ancien comptoir commercial français (créé en 1836) qui avait, jusqu'en 1960 et au même titre de Gorée, une autonomie de gestion.

Wikippédia consacre un chapitre détaillé à Karabane (avec un K comme en diola ou wolof).

Le ponton inauguré en 2013 : avancée de 100 mètre menant à un quai parallèle à la rive de 130mx20m. Le tiran d'eau de ce quai : 4,5m au dessus du 0 des cartes, garantit l'accès à marée basse du bateau bateau Aline Sitoé (il cale 3,5m).
Mais voici la carte ancienne et quelques vues d'aujourd'hui.

 

 

La mer bienveillante est toujours présente même à l'intérieur de l'ile.

Deux horribles constructions inachevées, deux marchés pour une ile de 500 habitants ? ! Quelle mouche pique Carabane ?

C'est pourtant en plein quartier historique qui laisse deviner la vie d'autrefois

s

La vie d'aujourd'hui se déroulant paisiblement parmi les édifices centenaires.