Palétuviers et Filaos

Le Filaos est moins sensible que le cocotier. Il présente donc un petit sursis pour les plages. Mais le palétuvier pousse dans l'eau salée, ses feuilles exudent le sel et cela contribue à réguler la taux de sel de la lagune. ses racines abritent des centaines d'habitants, atténuent le clapot, le courant et fixent le sol.
Les palétuviers contribuent donc à réduire l'érosion et à la diversité écologique du milieu de mangrove.
Il a pourtant été abattu en de nombreux endroits. il est de bon ton d'accuser les récolteuses d'huitre coupant les racines pour cueillir les huitres. Il faut aussi mentionner les usages pour le feu, pour l'habitat, et quelques ravages tels que la construction d'une centrale thermique à l'ouest de Carabane ou les palétuviers ont été abattus pour faire place à des arbres poussant plus vite et pouvant fournir le combustible... les arbres sont morts avant la construction de la centrale heureusement.
Il reste à replanter au nord, à l'ouest. en suivant l'exemple d'Océanium qui a déjà planté 10 millions de palétuviers !! Regardez 2 reportages :  une interview d'Haïdar El Ali le directeur d'Océanium, ancien ministre de l'environnement puis de la pêche du gouvernement. en plus Haïdar mentionne 100 ha de bambous et ce  reportage sur la Casamance. Quant à cette photo elle est prise à 300 m du drame du Nord Est de Carabane, c'est le dernier ilot de palétuvier en place.